+ (212) (05) 22 26 40 10 - 05 22 26 26 06 smajdi@esjc.ma

Learning by doing à l’ESJC

Learning by doing à l’ESJC
  • Une nouvelle ouverture sur le monde de l’entreprise
  • Développement personnel et langues aussi
  • L’une des rares écoles de journalisme de référence au Maroc

Lors de l’inauguration du cycle de conférences de l’ESJC en octobre dernier, avec la participation de Nacer Ibn Abdeljalil, premier marocain à avoir escaladé l’Everest, et qui vient de planter le drapeau marocain au Pôle Nord il y a quelques jours. Ces rencontres avec des personnalités et experts de tous bords permettent aux jeunes graines de journalistes et pro des médias d’affûter leurs armes

Se positionner en tant qu’établissement de référence en matière de formation aux métiers des médias, c’était l’ambition de l’Ecole supérieure de journalisme et de communication (ESJC) de Casablanca (Groupe Eco-Médias) à sa création en 2008. Sept ans plus tard, le pari est réussi, eu égard aux résultats obtenus. D’autant plus que l’ESJC demeure l’une des rares écoles de journalisme de référence au Maroc. «La majorité de nos lauréats arrive à intégrer facilement le marché du travail dans des secteurs très variés: presse écrite ou électronique, agences de communication, sociétés de production, stations radio, chaînes de télé, organismes privés et institutionnels…», indique Badiaa Essaouri, directrice pédagogique. S’adapter en permanence aux besoins du marché de l’emploi, c’est le point clé de la stratégie de l’ESJC.
Ses enseignements sont également  basés sur un programme conforme aux normes internationales. Au menu, outre les cours théoriques, les exercices pratiques qui occupent une bonne part de la formation, des stages obligatoires, un appui à l’apprentissage des langues, des ateliers de développement personnel et de culture générale, visites d’entreprises et de différents organismes…
A cela s’ajoute un staff d’encadrement de haut niveau, composé à la fois de professionnels et de pédagogues reconnus. «Sans oublier des visiting professors représentant nos différents partenaires internationaux, ainsi que des professionnels des médias et de la communication mettant le cumul des années de leurs expériences respectives au service de l’épanouissement des étudiants de l’ESJC », avance Badiaa Essaouri. Dans le même chapitre, l’école de Casablanca est dotée d’équipements audiovisuels modernes, à l’instar des grandes écoles de journalisme. Elle abrite, à titre d’exemple, deux studios radio et un troisième pour la filière TV.  En ce qui concerne le cursus, l’établissement forme en 3 ans des journalistes et des professionnels de la communication dans des filières variées: radio, télévision, photographie, presse écrite, communication… Pour la direction de l’école, les  visites d’entreprises représentent  un axe de formation très important à partir de la première année de formation. Lors de ces déplacements, les étudiants ont l’occasion de rencontrer des cadres et responsables, d’observer les processus et méthodes de fonctionnement et de développer leurs réseaux professionnels. Ces trois années de formation sont sanctionnées par l’obtention du diplôme reconnu par le ministère de l’Enseignement supérieur. L’école du Groupe Eco-Médias offre également la possibilité de préparer un master (Bac+5). La première année  permet notamment «d’affiner la formation généraliste dans les domaines de la communication et des médias. Aux connaissances théoriques sont intégrés des méthodologies opérationnelles et des outils d’analyse pour comprendre l’ensemble des transformations médiatiques dans leurs dimensions culturelle, économique, technique et sociale», explique le management de l’école.
La spécialisation se fait en deuxième année. Elle est  consacrée à l’approfondissement des pratiques professionnelles en presse écrite, agence, secrétariat de rédaction, web, radio, télé, communication institutionnelle, politique, publicitaire… Sans oublier le stage de fin d’études, sanctionné par un mémoire. Les lauréats ont également la possibilité de suivre leur formation à l’étranger, grâce au réseau de partenaires internationaux tissé de l’école.
L’établissement de Casablanca offre ainsi l’opportunité à ses étudiants de se perfectionner à l’étranger, selon plusieurs options: des semestres d’échanges, stages ou encore des masters à l’international. «Certains de nos lauréats sont admis dans les universités publiques et dans les établissements privés en Europe, au Canada et aux USA. En France, ils sont plusieurs à avoir préparé un master ou un doctorat en communication, sciences Po, sociologie… D’autres ont rejoint l’ESJ de Lille», rajoute Badiaa Essaouri. Les concours d’accès à l’ESJC sont organisés aux mois de juillet et de septembre de chaque année.

Diversité

L’Ecole Supérieure de Journalisme et de Communication (ESJC) de Casablanca a été créée par des professionnels des médias et de l’enseignement supérieur, pour répondre aux besoins du marché de l’emploi marocain. Elle forme en 3 ans des journalistes et des professionnels de la communication, et offre un diplôme autorisé et reconnu par le ministère de l’Enseignement supérieur.  L’ESJC accueille des étudiants de différentes nationalités, particulièrement des français, sénégalais, camerounais, congolais, guinéens, égyptiens… ils bénéficient tous d’un suivi personnalisé afin de faciliter leur intégration. Ce brassage culturel constitue une opportunité pour les étudiants de s’ouvrir sur de nouveaux univers.

N. E. A.